Le manifeste

Le débat public s’ouvre largement aux questions énergétiques. Des schémas régionaux climat air énergie aux contrats de développement local, des stratégies énergétiques territoriales aux projets urbains : toutes les mailles territoriales développent des politiques énergétiques. Ce débat est autant porté au niveau national qu’impulsé localement par des collectivités actives et innovantes.

Le développement de nouvelles technologies (énergies renouvelables, univers numériques, concepts de smart grids), d’une part, l’affirmation de nouvelles problématiques (densification, mixité des usages, attentes de mobilité, enjeux environnementaux), d’autre part, sont autant de défis que les collectivités et les entreprises doivent relever en intégrant les composantes économiques. Ces défis posent aussi la question des bonnes mailles de gouvernance des politiques énergétiques.


Pourquoi l’Atelier Énergie & Territoires ?

Les dynamiques portées par les collectivités et les territoires croisent de multiples enjeux technologiques, environnementaux, mais aussi socio- économiques (développement économique local, coûts, financement, prévention de la précarité…). Ces transversalités interrogent les modes d’organisation et de gouvernance ainsi que les périmètres d’actions, à la recherche de l’optimum collectif.

Comment relever ces défis et répondre localement aux enjeux énergétiques? Par quelles approches pluridisciplinaires? Pour mieux analyser ces évolutions et leurs opportunités et comprendre leurs attentes, EDF a créé un lieu de rencontre et de débat « l’Atelier Énergie & Territoires ».


Pour qui ?

Les travaux de l’Atelier s’adressent aux acteurs de la ville et des territoires (élus, directeurs territoriaux, urbanistes, architectes, bureaux d’études, promoteurs, constructeurs, associations…) et aux universitaires.


Avec qui ?

L’Atelier Énergie & Territoires est doté d’un comité de pilotage précisant les lignes directrices et d’un comité scientifique apportant son expertise et son expérience dans les différents domaines relatifs à l’énergie et à la ville.

D’autres experts sont régulièrement auditionnés sur un thème défini chaque année par les membres du comité scientifique. Des acteurs de collectivités territoriales sont également sollicités à l’occasion de manifestations et de visites organisées en lien avec les thèmes de travail.


Comment ?

Pour nourrir la réflexion et la traduire par des propositions concrètes, le fonctionnement de l’Atelier procède chaque année en plusieurs étapes :

  • une enquête thématique qualitative annuelle réalisée auprès d’élus et de responsables de services techniques de la ville, sur un thème donné ;
  • des conférences en lien avec les thématiques étudiées ;
  • des auditions d’experts, ponctuelles et publiques par les membres du comité scientifique, qui permettront d’approfondir les pistes de réflexion ;
  • des débats régionaux, avec la participation des membres du comité scientifique ;
  • des rencontres thématiques ;
  • des séminaires d’étude qui feront la synthèse des travaux.

Les fruits de ces auditions et séminaires sont restitués à travers des synthèses et des actes, mis en ligne sur un site Web dédié, enrichi de vidéos, de micro-trottoirs et de reportages.

L’Atelier Énergie & Territoires s’est associé par ailleurs à plusieurs partenaires : la Cité de l’architecture (pour des expositions, réunions et conférences), l’institut EIFER à Karlsruhe (pour les travaux sur « les systèmes urbains »), la chaire d’économie urbaine de l’ESSEC et le cycle d’urbanisme de Sciences-Po Paris…