Skip to main content

Les partenaires

Pépinières d’idées et accélérateurs d’évolution

Grandes écoles, établissements de renom ou laboratoires de recherche, nos partenaires sont apporteurs d’idées et de projets. Ils s’associent ponctuellement ou régulièrement aux initiatives de l’Atelier Énergie & Territoires, participent à la rédaction de nos Livres Blancs. Par leurs recherches et leur enseignement, ils augmentent la visibilité et l’impact des questions énergétiques sur le territoire et font évoluer les pratiques des futurs décideurs.

Chaire d’économie urbaine de l’ESSEC

Unique au sein des grandes écoles de commerce, la chaire d’enseignement et de recherche d’économie urbaine forme depuis 20 ans les élèves de l’ESSEC aux enjeux et à la complexité du management urbain. Forts de leur double culture publique et privée, les diplômés deviennent des responsables d’entreprises partenaires des territoires ou des cadres dirigeants de collectivités publiques locales.

Chaire ETI Paris 1 Panthéon Sorbonne

Aider les organisations – entreprises, collectivités ou institutions – à décoder ces révolutions : anticiper les futures mutations, en maîtriser les impacts, régénérer leurs business models, revitaliser les process et les savoir – être. La chaire est un lieu de rencontre, de prospective et de réflexion collective, mais aussi de retour et de partage d’expériences. Elle vise à développer de nouvelles manières d’entreprendre pour fertiliser nos territoires. Elle est source d’innovation, de disruption, d’idées neuves, de brassages disciplinaires, scientifiques et culturels. Elle favorise la convergence d’expériences et de pratiques nouvelles. Elle contribue

Eifer

L’institut EIFER (European Institute for Energy Research) est un laboratoire commun entre EDF et l’Université de Karlsruhe en Allemagne. Il regroupe une centaine de chercheurs, dont une dizaine de collaborateurs d’EDF.

Les activités de l’institut portent sur l’influence du développement urbain sur l’énergie, la planification énergétique territoriale mettant en oeuvre des outils géographiques, l’énergie répartie (dont les piles à combustible) ainsi que les énergies renouvelables (essentiellement biomasse, biogaz et géothermie), ou encore la politique énergétique des villes.